Projets réalisés


Modélisation de l’impact des vagues sur un mur vertical

logo_TransportsQcProjet financé par le ministère des Transports du Québec

Plusieurs régions du Québec sont frappées par l’érosion côtière. Bien qu’il s’agisse d’un phénomène naturel, il est en ce moment accéléré par les changements climatiques qui ont des impacts sur le niveau marin, les conditions des vagues et des glaces ainsi que sur les évènements météorologiques extrêmes. Ces impacts peuvent provoquer des dommages importants aux routes et autres infrastructures côtières. Notamment, l’effet des vagues peut déstabiliser les murs de protection et provoquer leur effondrement partiel ou total.

montage-1
Objectifs du projet
Le projet de recherche visait à mieux comprendre la conception des structures de protection côtière et à assurer la durabilité des murs de protection des routes en milieu maritime dans un contexte de changements climatiques, soit :

  • déterminer l’impact d’une vague déferlante sur un mur vertical en considérant les surpressions dues à l’air piégé par la vague selon les déferlements de différents types de vagues de plusieurs hauteurs et périodes;
  • définir le coefficient de franchissement de l’eau projetée par les vagues en fonction des différents types de vagues.

Description du projet
Le projet de recherche consistait à réaliser des études scientifiques et des essais en modèle physique réduit qui simulent les conditions réelles de la nature.  L’équipe de la Chaire de recherche a reproduit, entre autres, dans le canal hydraulique, les impacts du rehaussement d’eau et des vagues sur les murs verticaux. Cela a permis aux chercheurs d’analyser les diverses conditions hydrodynamiques côtières afin d’évaluer les forces appliquées sur les murs, les débits de franchissement de la vague et les conséquences de ces phénomènes sur les ouvrages côtiers. Les connaissances aideront à adapter la conception des murs  aux nouvelles conditions des changements climatiques.


Modélisation en canal d’un profil de plage en vue d’un rechargement de plage

Projet financé par le ministère de la Sécurité publique du Québec logo_SecPubQc

Plusieurs infrastructures et bâtiments construits sur les rives du Saint-Laurent sont touchés par les phénomènes d’érosion et de submersion côtière. Malgré les ouvrages de protection mis en place, certaines infrastructures sont encore affectées par de très hauts niveaux d’eau, comme les ondes de tempête et les surcotes. Par exemple, un mur construit en haut d’une plage a subi un affouillement lors d’une récente tempête et la mise en œuvre d’un rechargement de la plage a été retenue comme solution. L’étude de ce cas servira d’exemple terrain pour la modélisation en canal.

montage-2

Objectifs du projet 
Le projet de recherche visait à :

  • identifier l’évolution du profil d’équilibre d’une plage reconstituée dans des conditions de tempête;
  • étudier la morphodynamique des sédiments remplacés, afin de tester la stabilité du profil d’équilibre de plage proposé;
  • examiner la distribution des flux sédimentaires transversaux à des profondeurs intermédiaires.

Description du projet
Des études scientifiques et des essais en modèle physique réduit ont été réalisés dans le canal hydraulique pour déterminer les évolutions des pentes de plage d’un mélange de sable et de gravier sous l’action des houles de tempête. Chaque expérience dans le canal ont été menée suffisamment longtemps pour établir le temps mis par les vagues pour trier les sédiments et former une berme protectrice à la base du mur de soutènement. La modélisation d’une plage à petite échelle a permis aux experts du génie côtier d’améliorer les méthodes de rechargement de plage dans le Québec maritime et de développer de techniques de protection plus durables pour les communautés.