Projet EMPHASE

Effets indirects des activités Maritimo-Portuaire: Hydrodynamique Appliquée au transport Sédimentaire et à l’Environnement. (2020-2023)

Projet financé par le Fonds de recherche Nature et technologies (FRQ) en collaboration avec l’Agence nationale de la recherche (ANR).

 

Tout passage de bateaux s’accompagne de modifications hydrodynamiques, car il induit des courants (courant de retour, jet d’hélice) ou des ondes (vagues de proue, primaires et secondaires) susceptibles de nuire à la faune ou à leur habitat. Afin de garantir une profondeur d’eau navigable, les chenaux d’accès sont dragués et les sédiments rejetés en pleine mer.

L’objectif du projet est de doter les instances décisionnelles d’un outil performant et facile d’utilisation permettant de concilier l’usage Navigation avec les enjeux de développement durable. Il est composé d’un volet sur l’analyse des effets et des perceptions des navigations (plaisance et commercial) sur les érosions de berges et d’un volet sur la modélisation 3D innovant d’opération de maintenance des chenaux de navigation.

La méthodologie s’appuie sur des travaux de terrains, des essais de laboratoire et des simulations numériques.

Le projet découle d’une collaboration franco-québécoise qui regroupe des chercheurs des deux pays. Professeur à l’INRS, Damien Pham Van Bang agit à titre de coordonnateur Québec.

http://www.ete.inrs.ca/actualites/etudier-impact-navigation-sur-erosion-berges